basalte album

 

NOUVEL ALBUM  : DISPONIBLE LE 13 AVRIL 2015fren

BASALTE

A chacun sa pierre précieuse. Certains pensent diamant, saphir, émeraude ou rubis. Véronique Hermann Sambin, c’est le basalte qui l’exalte. Elle a choisi cette roche volcanique à la couleur entre chien et loup pour nommer son deuxième album, dont la floraison arrive trois années après le premier, Ròz Jériko. Elle lui prête des vertus providentielles, dévoilées dans un conte allégorique, dit tout à la fin de cette nouvelle rivière de mélodies. Un conte incitant à l’éveil, à la curiosité.

Dans le conte de Véronique Hermann Sambin, la pierre de basalte sert d'alarme. Elle provoque le sursaut grâce auquel on reste éveillé, « véyatif », ou curieux. Elle permet d'initier la rencontre avec l'autre (LE PAS, ANNOU), de saisir la beauté d'un sourire, d'une mélodie (JWE), et enfin d'agir pour préserver cette beauté, si vulnérable dans les îles de la Caraïbe (MILITANTO, ROZ JERIKO). Véronique classe le basalte parmi les pierres précieuses, une manière d'attirer l'attention sur les éléments extérieurs ou intrinsèques qui façonnent le quotidien de manière significative, mais n'en sont pas moins délaissés, voire méconnus (GLAS-LA, LOVE AFTER LOVE). La chanteuse nous offre plusieurs occasions de partir à la conquête de trésors enfouis sous les océans superficiels des modes, des cultures, des illusions (PASE, SI, BEL PWOMES).

Basalte, enregistré avec un quintet idéal, réalisé et arrangé conjointement par le pianiste Frédéric Nardin et Xavier Richardeau est un album où « les rythmes et les tempos changent, les humeurs aussi. Chaque titre a son tempérament » explique la chanteuse. Elle signe la quasi-totalité des titres, écrit sur une composition de Lee Morgan (BEL PWOMES – THE SIDEWINDER), et compose pour un poème (Love After Love) de Derek Walcott, poète et dramaturge de Sainte-Lucie, Prix Nobel de littérature. Si le français et l’anglais sont présents, dans Basalte, le créole, avec ses rondeurs chamarrées, son délié félin, prend avantageusement ses aises : il irradie de sa présence majuscule ce bijou taillé et poli avec passion et conviction, auquel le temps ne saurait réserver que sa plus belle patine.

 

Crédits:
Véronique Hermann Sambin, Chant
Xavier Richardeau, Saxophones et Clarinettes
Frédérique Nardin, Piano
Inor Sotolongo, Percussions
Romain Sarron, Batterie
Samuel Hubert, Contrebasse
Choeurs: Xavier Richardeau, Frédéric Nardin, Inor Sotolongo, Romain Sarron
Cordes: Julien Poirier et Jordan Victoria (violons), Anne-Sophie Libra (alto), Manon Gillardo (violoncelle)
Label: Jazz Family - Distribution: Socadisc/Idol
Enregistré au Recall Studio (Pompignan, France)
Mixé par Jean-Baptiste Brunhes (Studio Orgeville, Paris)
Love After Love enregistré par Emmanuel Gallet (Studio mercredi 9, Paris) et mixé par Erwan Boulay (Studio Clavel, Paris)
Basalte (le conte) enregistré et mixé par Erwan Boulay (Studio Clavel, Paris)

 

fb whiteTwitter logo whiteinstagram whitesoundcloud white

RECEVOIR LA LETTRE DE VERONIQUE / SIGN UP